Parlez-leur
la seule langue
qu’ils comprennent:

L’argent.

Retirez votre argent et placez-le dans une institution
qui représente davantage vos valeurs.

1- Déplacez votre argent & boycottez RBC
2. Envoyez un message à RBC !
3. Rejoignez la rébellion !


1

Déplacez votre argent
& boycottez RBC


Étape 1
Je veux lâcher la RBC.
Comment choisir une autre institution financière ?

Félicitations d’avoir pris le pas d’exiger des comptes de la RBC !
C’est génial de dire « Je lâche la RBC ! » mais quoi faire après ?
Comment choisir une institution financière qui saura mieux faire ?
Il va sans dire que nous ne pouvons pas choisir une banque ou une caisse coopérative pour vous, mais nous pouvons vous proposer quelques pistes de réflexion :


Favorisez les institutions qui limitent leur financement des combustibles fossiles.

La RBC est la première banque canadienne en ce qui concerne le financement des changements climatiques mais elle est talonnée de près par d’autres banques. Les cinq grandes banques du Canada (RBC, TD, Scotiabank, BMO et CIBC) sont toutes en tête du peloton à l’international : elles sont parmi les plus grandes banques finançant les combustibles fossiles. (RBC #5, TD #8, Scotiabank #10, BMO #16 et CIBC #21). Alors, si vous êtes en train de retirer votre argent de l’une d’elles afin d’éviter la catastrophe climatique, considérez éviter l’une de ces banques.

Voici quelques ressources :

Rainforest Action Network’s Banking on Climate Change (en anglais)
https://www.ran.org/bankingonclimatechange2020/

Stop the money pipeline - Move Your Money (en anglais)
https://stopthemoneypipeline.com/resources/

Favorisez les institutions qui émettent le minimum de CO2 pour chaque dollar investi.

Une autre façon de voir comment les institutions utilisent votre argent est de se demander combien de CO2 est émis pour chaque dollar investi. Toutes sortes d’investissements émettent du carbone, pas seulement les sociétés de combustibles fossiles. Alors que nous souhaitons éviter de financer activement l’extraction fossile, certaines institutions ont une empreinte carbone moins élevée que d’autres. Par exemple, selon Rainforest Action Network (2008), la RBC a une empreinte CO2 de 112 grammes pour chaque dollar investi alors que la Caisse Desjardins a une empreinte CO2 de 4 grammes par dollar investi. Et VanCity ? Moins d’un gramme par dollar.


Voici plus d’informations : (en anglais)
financing_global_warming_(1).pdf

Préférez des coopératives aux sociétés qui rendent des comptes à leurs actionnaires corporatifs.

Les caisses coopératives et les caisses populaires appartiennent à leurs membres. Chez elles, la direction et le conseil d’administration doivent rendre des comptes aux membres. Les caisses ne sont pas parfaites, mais c’est bien mieux que les grandes banques qui ne rendent de comptes qu’à leurs actionnaires et où les clients ne sont que des consommateurs. On peut trouver de bonnes banques, mais, en règle générale, c’est mieux de soutenir un modèle coopératif.


Voici une liste des nombreux caisses coopératives
et caisses populaires à travers le pays :
Top_credit_unions_with_intros.pdf

Informez-vous au sujet des missions, valeurs, éthiques et pratiques de prêts et d’activités commerciales de chaque institution afin de faire un choix qui vous convienne bien.

Ce dernier point est vraiment de votre seul ressort. C’est vraiment à vous de voir combien de recherche vous souhaitez faire. Si vous avez suivi les trois étapes ci-dessus, votre argent est déjà bien loin des mains sales de la RBC !

Voici un exemple de banque aux États-Unis avec une mission sociale très claire (en anglais) :
https://www.aspiration.com/

Voici un site qui suit les engagements durables et les transactions douteuses financées par un certain nombre de banques (en anglais) :
https://www.banktrack.org/search#category=banks&country=Canada


Étape 2
Vous avez choisi une nouvelle banque/caisse coopérative?
Voici un petit guide pour vous aider à déplacer votre argent.

Vos finances vous sont uniques.
Utilisez cette liste comme indication seulement,
et assurez-vous de l’adapter à vos besoins particuliers.


Faites une liste de toutes les transactions automatiques
qui rentrent et qui sortent de votre compte.

Téléphone
Électricité
Cellulaire
Internet
Hypothèque
Assurance : auto, maison, santé
Loyer
Voiture
Pour les enfants : éducation, écoles privées, parascolaire
Dons mensuels
Pour le bureau : loyer
Abonnements de divertissement : Netflix, Apple Music, Spotify, Youtube, etc.
Abonnements sportifs
Abonnements de journaux
Culture : concerts, musées, théâtre

Et puis

▢ Payez toute dette de carte de crédit associée à cet ancien compte.

▢ Ouvrez un nouveau compte chez votre nouvelle banque.

▢ Si vous recevez des paiements par virement direct, contactez votre employeur afin de faire transférer les virements vers votre nouveau compte. Faites la même chose pour tout autre virement régulier vers votre compte.

▢ Transférez assez d’argent vers votre nouveau compte pour payer vos virements automatiques sortants.

▢ Transférez toutes vos requêtes de virements automatiques sortants vers votre nouveau compte.

▢ Faites la liste de tous les chèques ou virements à venir de votre ancien compte.

▢ Laissez assez d’argent dans votre ancien compte pour payer tous les chèques ou paiements encore à venir afin de ne pas vous retrouver obligé.e d’encaisser des frais supplémentaires. Transférez le reste des fonds vers votre nouveau compte.

▢ Une fois que vous êtes certain.e que tous vos virements et paiements automatiques rentrent et sortent bien de votre nouveau compte, transférez le montant qui reste dans l’ancien compte vers votre nouveau compte. La façon la plus rapide est de faire un virement électronique. Sinon vous pouvez vous faire un chèque à vous-même, mais il y aura possiblement un délai à consentir.

▢ Une fois cette somme dans votre nouveau compte, fermez l’ancien compte. Assurez-vous d’avoir la confirmation écrite que votre ancien compte est bel et bien fermé.

Source :
Stop the money pipeline - Move Your Money
[https://stopthemoneypipeline.com/resources/]



2

Envoyez un message à la RBC
pour lui exprimer
votre indignation !

Il y a plein de façons de dire à la RBC que le moment est venu pour elle de se décrasser. Lui dire que vous retirez votre argent à cause de son financement des combustibles fossiles est un levier puissant pour l’obliger d’agir. Vous pouvez lui envoyer ce message en signant un engagement de désinvestissement.

Je signe un engagement !


3

Impliquez-vous !

Vous pouvez mener des actions concrètes pour faire pression sur la RBC.
Pourquoi ne pas adopter une succursale RBC
et entamer la conversation avec eux?
Il y a plusieurs façon de le faire.

Nous avons créé une boîte à outils
pour vous inspirer et passer à l’action.

#ACTNOW


Boite à outils - Boycott
quitRBC_Toolkit_FR_060920.pdf


Boite à outils - NVDA
quitRBC_NVDA_Toolkit_FR_060920.pdf



Entrons en contact!